Carl Lang candidat dans la cinquième circonscription de l’Eure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carl Lang candidat dans la cinquième circonscription de l’Eure

Message  tom le Sam 9 Juin - 23:58


Depuis plusieurs semaines, Bernard Touchagues, élu vernonnais du Parti de la France, laissait entendre que son parti aurait deux candidats aux élections législatives dans la cinquième circonscription de l’Eure (Vernon – Les Andelys) et dans la première. Et c’est finalement le fondateur du Parti de la France, Carl Lang, qui se présentera dans la circonscription. Sa suppléante sera Isabelle Pinoche.



Carl Lang, né à Vernon, y exerça longtemps le métier de kinésithérapeuthe (jusqu’en 1988), et ses parents résident toujours dans la circonscription. Comme il le dit lui-même : « c’est un peu le retour au pays que je n’ai jamais vraiement quitté ». Isabelle Pinoche, pour sa part, habite depuis dix ans à Vernon. Cette mère au foyer est très impliquée au sein du conservatoire intercommunal, notamment comme représentante des parents, élue membre du conseil d’établissement.







Sommaire :

Le candidat Carl Lang
Quel programme pour le Parti de la France ?
Quelles différences entre Parti de la France et Front National ?
Quels espoirs pour Carl Lang aux législatives, et pour Bernard Touchagues aux municipales de 2014 ?










Le candidat Carl Lang



Carl Lang était jusqu’en 2008 membre du bureau politique du Front National, longtemps comme secrétaire général. Il a exercé différents mandats sous cette étiquette, notamment comme député européen, de 2000 jusqu’en 2008. Des divergences idéologiques et électorales l’ont mené à créer le Parti de la France avec d’autres membres du Front National, dont Bernard Touchagues, en 2009. C’est donc un jeune parti qui se présente aujourd’hui aux législatives dans la cinquième circonscription de l’Eure.



Au niveau national, c’est au sein de l’Union de la droite nationale que son parti s’inscrit, en compagnie du Mouvement National Républicain fondé par Bruno Mégret, et de la Nouvelle Droite Populaire fondée par Robert Spieler. D’après Carl Lang, cette confédération devrait présenter entre 60 et 70 candidats dans toute la France. Le Parti de la France ne présente qu’un seul candidat dans l’Eure, et devrait présenter également un candidat en Seine-Maritime.



Carl Lang a déjà été candidat par le passé aux législatives dans la cinquième circonscription : c’était en 1988, sous l’étiquette Front National. Aujourd’hui, sa candidature veut s’inscrire « dans une volonté de renouveau politique » et de « reconquète nationale ». Le candidat affirme en effet sa déception vis-à-vis de l’UMP, et surtout vis-à-vis du Front National :

L’UMP, soit la droite libérale, a échoué à empêcher la victoire de François Hollande. Le FN de Marine Le Pen est complice publiquement, officiellement, de la victoire de François Hollande, en annonçant qu’elle voterait blanc.











Quel programme pour le Parti de la France ?



Le programme politique du Parti de la France s’inscrit dans la tradition de l’extrême-droite française1. Les grands thèmes de campagne de Carl Lang toucheront ainsi trois domaines : l’économie, l’immigration, et la défense de certaines valeurs chrétiennes.



Le Parti de la France avance des idées économiques finalement assez proches de celles que promouvait le Front National et Jean-Marie Le Pen avant 2002. Le parti veut être une force« attachée à la liberté d’entreprise, à l’entreprise privée et à la responsabilité individuelle ». Ainsi, pour Carl Lang, « le socialisme a toujours aggravé les choses ».



Le candidat défend une politique économique « souverainiste » au niveau européen, avec une libre circulation des hommes, des capitaux et des services à l’intérieur du continent, et un strict contrôle des frontières continentales. En effet, s’il pense que « la dictature du libre-échange total est un système économique destructeur de nos filières de production », il estime que « l’intérêt de la France est lié aux intérêts des autres nations d’Europe ». Carl Lang promeut également une « régulation du commerce international », et rappelle qu’à ses yeux, « la gauche ne le souhaite pas et l’UMP ne la défend pas ».



En ce qui concerne l’immigration, Carl Lang pose le constat d’un « processus massif de destruction de l’identité nationale » causé par une « colonisation de peuplement » de la France par les étrangers extra-européens. Cela nécessiterait une « réponse nationale et identitaire », pour « se protéger de l’islam radical ou de la colonisation migratoire ».



En conséquence, Carl Lang fait des propositions très concrètes. Le Parti de la France propose ainsi « l’arrêt immédiat de tout processus d’immigration extra-européenne », purement et simplement. Le candidat aux législatives propose également « l’organisation, dans la mesure du possible, du retour au pays de certaines populations qui ne trouvent pas de travail en France »2. Sans cela, il estime que la France ne serait « pas seulement bouleversée, mais révolutionnée ».



Enfin, Carl Lang a évoqué à plusieurs reprises la « défense de nos valeurs et de notre héritage de civilisation européenne et chrétienne ». Cela englobe un certain nombre de positions « non-négociables », souvent relatives à ce que le fondateur du Parti de la France appelle « l’ordre naturel » : hostilité au mariage homosexuel et encore plus à l’adoption par des couples homosexuels ; hostilité à l’euthanasie comme à l’acharnement thérapeutique3 ; volonté d’instaurer un statut de la mère ou du père de famille « selon un modèle qui a existé en Suède »4 ; arrêt du financement de l’avortement par la Sécurité Sociale au profit d’une « politique d’accueil de la vie » (sans revenir cependant sur la légalité de l’avortement).











Quelles différences entre Parti de la France et Front National ?



Pour deux des trois grands thèmes de campagne du Parti de la France, Carl Lang montre des différences importantes avec le programme et les idées portées par Marine Le Pen depuis son accession à la tête du Front National (Rassemblement Bleu Marine pour les élections législatives).



Sur les questions économiques et sociales, Carl Lang considère que Marine Le Pen a fait, lors des élections présidentielles, « une campagne économique de gauche ». Il est en opposition nette avec ce qu’il considère comme « de l’étatisme, du fiscalisme, de la démagogie sociale ». Lui se dit pour sa part « économiquement de droite« .



Sur la question de l’Europe, une Europe souvent décriée par Marine Le Pen, Carl Lang se montre encore plus sévère :

Nous ne sommes pas anti-européens, nous sommes en 2012 et pas en 1912. Nous sommes pour une grande Europe des nations souveraines et des peuples libres.



Le candidat du Parti de la France estime également qu’il y a des « divergences nettes »avec Marine Le Pen sur la question de l’analyse philosophique qui est faite de la société française :

Madame Le Pen tient le discours de Monsieur Chevènement, un discours d’intégration par la citoyenneté et la laïcité. Pourtant, le processus d’islamisation de la France s’appuie précisément sur la laïcité, ou neutralité, de l’Etat.



Enfin, la qualité de candidature « anti-système » de Marine Le Pen, candidate opposée tant au PS qu’à l’UMP (englobés dans le terme « UMPS »), est rejetée en bloc par le Parti de la France. Carl Lang refuse en effet que son parti s’oppose par principe à la droite plus modérée dans ses discours, une droite dont il considère que le Parti de la France fait pleinement partie. Il en tire les conséquences pour les cinq années à venir :

Publiquement, concrètement, nous serons dans l’opposition totale à ce peut-être futur gouvernement socialo-communiste, et en tout cas au président de gauche.











Quels espoirs pour Carl Lang aux législatives, et pour Bernard Touchagues aux municipales de 2014 ?



Bernard Touchagues, s’il n’est pas directement candidat pour cause d’« une vie professionnelle assez dense », reste le directeur de campagne de Carl Lang. Il dit tenir« énormément » à accomplir au mieux les deux dernières années de mandat au conseil municipal de Vernon, avant de se présenter à nouveau aux élections municipales de 2014 :

Je conduirai une liste lors des municipales de 2014, avec la ferme intention de prendre la mairie, et de donner à cette ville l’avenir et l’élan qu’elle a perdu depuis trop longtemps.



Depuis la fondation par Carl Lang du Parti de la France, jamais ses candidats n’ont fait mieux que 5,23 % des suffrages à Vernon. Ce jeune parti réussira-t-il malgré tout à créer la surprise aux législatives, et à déposséder le Rassemblement Bleu Marine (ex-Front National) d’une portion importante de ses électeurs ? Carl Lang a fait montre samedi, à ce propos, d’un réalisme certain :

Nous voulons prendre date avec les électeurs. Nous ne sommes pas à l’époque de la récolte mais nous traçons le sillon, c’est pourquoi nous le faisons avec enthousiasme et bonne humeur.









Aller plus loin :



Consulter le premier tract de Carl Lang pour ces législatives (ne contient pas encore de photo de sa suppléante).



Le Parti de la France ne lancera pas de site consacré exclusivement aux législatives, pour des raisons financières. Le parti de Carl Lang ne dispose en effet d’aucun salarié, tout le travail est donc fait bénévolement par ses membres, ce qui limite nettement ses capacités de communication. C’est donc sur le site national du Parti de la France qu’on pourra trouver l’actualité du candidat.





Une tradition largement bouleversée au sein du Front National par Marine Le Pen, ce qui est à l’origine du départ de Bernard Touchagues et de Carl Lang de ce parti en 2008. [↩]
Carl Lang appuie cette dernière mesure sur la croissance économique forte de nombreux pays émergents. Selon lui, ces pays pourraient bénéficier économiquement du retour de leurs concitoyens, et seraient donc enthousiastes à l’idée qu’ils reviennent. [↩]
Carl Lang estime à ce sujet que l’actuelle loi Léonetti sur la fin de vie est « équilibrée », ajoutant qu’il ne lui semble « pas concevable » d’aller plus loin, comme l’a promis François Hollande lors de sa campagne. [↩]
Avec, par exemple, un congé maternité d’un an pour le père ou la mère, payé à 80 % du salaire. [↩]

http://pdflimousin.over-blog.com/
avatar
tom

Messages : 560
Date d'inscription : 13/03/2010
Age : 30
Localisation : Limousin

Voir le profil de l'utilisateur http://pdflimousin.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carl Lang candidat dans la cinquième circonscription de l’Eure

Message  manu le Lun 11 Juin - 17:22

1,09 % pour carl , un bon début
avatar
manu

Messages : 896
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : calvados

Voir le profil de l'utilisateur http://minilien.fr/a0ji37

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum