Aux origines de la croisade de Minute contre le Front National

Aller en bas

Aux origines de la croisade de Minute contre le Front National Empty Aux origines de la croisade de Minute contre le Front National

Message  Invité le Mer 23 Sep - 17:21

Posté par Henry Golanle 23 septembre 2009Bruno Larebière
Qu’on se le dise : désormais Minute est en croisade ! Et cette sacro sainte croisade est dirigée contre le Front National, composante quasi-exclusive du Mouvement national en France ! Son rédacteur en chef, Bruno Larebière, premier animateur de la rédaction du journal, à ce titre garant du respect de la politique rédactionnelle et des choix éditoriaux, doit se prendre, ces derniers temps, pour une sorte de Godefroy de Bouillon de papier en charge d’occire les mécréants lepénistes. Nulle critique ne lui échappe pour semer le doute et la zizanie au sein de l’électorat lepéniste, aussi ne se prive-t-il d’aucun coup bas, d’aucun sous entendu tendancieux, pour relayer moult persiflages malveillants et autres micro bruits de couloir (rarement vérifiés bien entendu). Et de prendre la liberté de la presse comme prétexte à sa Vérité révélée qui est de contribuer à éradiquer politiquement le Front National, pour le confort personnel de groupuscules épars. Tartuffe, le faux dévot, n’aurait sans doute pas mieux fait…

Après avoir soutenu, plus ou moins discrètement, la liste dissidente du professeur Jean-Claude Martinez (l’ami de l’ineffable Frêche, des révolutionnaires rouges sud-américains et des immigrés extra européens) lors des dernières élections européennes contre celle de Louis Aliot dans le grand Sud-Ouest, Bruno Larebière, membre de la direction du Bloc identitaire (quoi qu’il en dise), responsable du BI en Aquitaine, serait en train de pousser ses amis « identitaires » à présenter une liste aux élections régionales en Languedoc-Roussillon dans le but UNIQUE d’empêcher la ré-élection du secrétaire général du Front National. Peu importe pour le rédacteur en chef de Minute, que les sièges éventuellement perdus par le FN reviennent à l’UMP ou aux socialo-communistes ou même aux Verts, pour lui l’essentiel étant de nuire politiquement à Louis Aliot et au Front National.

D’aucuns s’étonnent de ses défauts évidents de discernement et de réserve la plus élémentaire en sa qualité de principal journaliste à Minute et de rappeler que cet hebdomadaire, autrefois, avait des « valeurs » et présentait un professionnalisme certain… L’animosité de Larebière à l’encontre de la direction du FN trouve incontestablement son origine dans l’engagement initial du rédacteur en chef de Minute : formé au PFN (Front de la Jeunesse)* à l’extrême fin des années 1970, Bruno Larebière y a conservé ce farouche et irrationnel anti-lepénisme qui caractérisait cette formation rivale du FN, créée et soutenue par les réseaux occultes du pouvoir giscardien pour contrer la montée du Front National de Jean-Marie Le Pen. Dans la Revue Internationale des Problèmes du Nationalisme (janv.-fév. 1978, n°1-2, p. 19), François Duprat expliquait que si le FN refusait déjà clairement de se désister systématiquement pour la majorité (alors giscardienne), renvoyée dos à dos avec la gauche, le PFN, quant à lui, prônait le désistement systématique pour la majorité en privilégiant sa « droite ». Pour le PFN, continuait Duprat**, le « régime » n’existe pas, il y a simplement des forces libérales et des « forces de droite » au sein du pouvoir et il faut appuyer les forces de droite en combattant les libéraux. Pour le FN, en revanche, le « régime » est une réalité très concrète et tous ceux qui le servent sont des ennemis de notre cause.


Rien d’étonnant alors que les militants anti-FN du PFN aient été mis à contribution pour les campagnes présidentielles de Giscard en 1974 et 1981, aient empêché Le Pen de se présenter à la Présidentielle de 81, tout en se prévalant d’être des anticommunistes farouches alors que Valery Giscard d’Estaing fut le premier chef d’Etat français à aller à Moscou déposer une gerbe au pied du Mausolée de Lénine, sur la Place rouge ; sans parler de la loi Veil et autres saloperies antinationales comme le « regroupement familial » !

La situation est étrangement semblable aujourd’hui : la mouvance identitaire, les dissidents carlistes et autres NDP de Spieler et Hélie (deux ex PFN, comme par hasard) ayant pris de fait la place de feu le Parti des Forces Nouvelles (disparu avec le giscardisme). Force est de constater que leurs rapports avec le sarkozysme est étrangement comparable à la relation qu’entretenait le giscardisme avec cette droite extrême anti-Le Pen.

Le 27 octobre 2007, alors qu’il était invité au premier anniversaire de la revue Synthèse nationale (revue très anti-Le Pen dirigée par son ami Roland Hélie), Bruno Larebière n’avait pas caché, lors de son intervention, que, pour lui, il n’y aurait pas de candidat du FN lors de la Présidentielle de 2012. Un point de vue qui se voulait prémonitoire et dont l’ensemble de la mouvance identitaire-carlistes-NDP s’attache désormais à ce qu’il se réalise, avec un mépris évident de l’avenir de la France et des Français.

Bien entendu, tous les anciens du PFN ne sont pas ainsi, et certains même sont devenus des militants et cadres exemplaires du Front National ; mais, hélas, il sont trop peu nombreux… et Larebière de Minute doit leur en vouloir beaucoup !

* Comme Christophe Forcari, le « spécialiste » à Libération de « l’extrême-droite », dont le Front National, qui était un militant actif à Nantes.

** A peine deux mois après avoir écrit cela, François Duprat était tué, le 18 mars 1978, dans la mystérieuse explosion de sa voiture piégée. On n’a jamais retrouvé les auteurs de cet assassinat politique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Aux origines de la croisade de Minute contre le Front National Empty Re: Aux origines de la croisade de Minute contre le Front National

Message  Landser le Mer 23 Sep - 20:23

Golan - le nom seul me fait flipper.............
C'est peut etre trop tôt de s'exprimer la dessus; m'enfin ca se peut que l'on commence a ouvrir les yeux sur "certains!"
Ca me fait quand ch... pour le "vieux"
Landser
Landser

Messages : 856
Date d'inscription : 02/07/2009
Age : 61
Localisation : Bourgogne-Nievre

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum