Carl Lang à Valenciennes pour pousser son Parti de la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carl Lang à Valenciennes pour pousser son Parti de la France

Message  manu le Ven 1 Juin - 11:12


C'était du temps où Carl Lang était un cadre respecté au Front national. Depuis, même si ses amis du Hainaut l'ont tous suivi dans la dissidence, force est de constater que l'ancien conseiller régional, fondateur du Parti de la France en 2009, peine à imposer son mouvement (1,59 % lors des Européennes de 2009 ; 2,70 % aux Régionales de 2010). Lui-même a dû renoncer à la présidentielle, faute d'avoir réuni les 500 signatures.

Pas de quoi le décourager : « Nous menons une stratégie à long terme, celle d'imposer une nouvelle droite nationale française. Ces législatives sont une étape, pour faire connaître le Parti de la France. » De communiquer aussi sur « quelques différences » avec le « Front mariniste » dont il fustige « la démagogie sociale. En période de crise, on ne doit pas mentir aux Français (...) On ne croit pas au libéralisme non régulé, on est pour la régulation économique au niveau européen. On est d'ailleurs hostile au discours anti-européen de Marine Le Pen. Moi, je crois en l'Europe des patries ».
Le slogan du PDF, qui sera mis en exergue sur les bulletins de vote, indique clairement la couleur : « La France aux Français ». Soit l'expression d'un nationalisme poussé à l'extrême. Carl Lang de dérouler sur « le patriotisme social » (c'est-à-dire « réserver les aides sociales aux seuls ressortissants des pays » au niveau européen), ou encore de revendiquer « la préférence nationale à l'embauche ». Le Parti de la France « refuse aussi l'étatisme, le fiscalisme (...) et est farouchement hostile à toute idéologie de gauche. Nous sommes des anti-socialistes », explique Carl Lang qui a appelé au second tour de la présidentielle « à faire barrage à la gauche » (contrairement à Le Pen, là encore, qui a fait l'apologie du vote blanc). Dans l'une ou l'autre des 45 circonscriptions où le PDF est représenté, « on prendra des positions au second tour », annonce-t-il. Son fidèle acolyte et responsable Hainaut du parti Dominique Slabolepszy, lui, n'a pas attendu le premier tour pour afficher son soutien personnel à Borloo (La Voix du 26 mai). Un appel du pied vers l'UMP ? Carl Lang assume : « Je crois en l'union des droites, en particulier dans les communes. » Pour porter le message, il peut compter sur le soutien des 130 militants du Hainaut et de leurs quatre candidats dans le Valenciennois et la Sambre-Avesnois. Pour la 20e, il s'agit de l'Anzinoise Dominique Boudrenghien, candidate depuis 1995 aux municipales, cantonales..., pour le FN puis pour le PDF depuis 2009. Une fidèle de la bande à Slabo en somme.

source la voix du nord
avatar
manu

Messages : 896
Date d'inscription : 14/06/2009
Localisation : calvados

Voir le profil de l'utilisateur http://minilien.fr/a0ji37

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum